lavande

Visitez la Drôme en camping-car cet été !

Vous ne savez pas quoi faire pendant vos vacances d’été ? Pourquoi ne pas découvrir la Drôme Provençale tout en étant confortablement installé dans un camping-car ? Il s’agit d’un endroit parfait pour un road-trip estival entre champs de lavande et villages pittoresques. De plus, le voyage en camping-car vous permet d’être totalement libre. En effet, vous n’êtes plus obligé de réserver un hôtel ou un logement. Vous pouvez aller où vous voulez quand vous le voulez, il faudra cependant être un petit peu bricoleur au cas où. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir pour visiter la Drôme en camping-car cet été.

Des précautions à prendre

La Drôme Provençale est un des plus beaux endroits de France. En effet, c’est une région touristique qui offre un riche patrimoine et qui propose de nombreuses activités. C’est un lieu qui sent bon la Provence et qui s’éloigne totalement du tourisme de masse classique. Assez sauvage, la zone demande tout de même que certaines précautions soient prises pour un séjour en camping-car en toute tranquillité.

En effet, selon bricotrend.com, il est important que vous n’oubliez pas de mettre votre boîte à outils dans vos valises. Clé à molette et tournevis ne seront pas de trop en cas de panne ou si le camping-car nécessite que quelques réparations soient effectuées. N’oubliez pas que tout le confort du votre voyage dépend directement de l’état de l’espace habitable de votre van.

Des itinéraires totalement inoubliables

Les étapes de votre voyage en camping-car seront directement déterminées par la durée de votre road-trip ainsi que par les activités que vous souhaitez réaliser. Autrement dit, votre parcours pourra être différent si vous voyagez pendant une semaine ou pendant un mois. Voici quelques idées d’itinéraires pour découvrir la Drôme Provençale en van :

  • En une semaine : la Ferme aux crocodiles, Saint-Paul-Trois-Châteaux, le parc naturel des Baronnies Provençales, Dieulefit, Montbrun-les-Bains, La Garde-Adhémar, Château de Grignan.
  • En un mois : le même itinéraire mais en ajoutant la visite des villages et châteaux de la Drôme Provençale.

Des règles de circulation à respecter

Pour finir, n’oubliez pas que pour conduire votre camping-car en Drôme Provençale, il sera nécessaire de respecter le code de la route. Tout simplement, car votre van reste une voiture aux yeux de la loi française. Mais au-delà du respect du code de la route, la conduite d’un van aménagé demande une prudence permanente surtout si c’est la première fois que vous conduisez ce genre de véhicule !

Mis à jour le

©2020 Drome des collines