Où peut-on utiliser des tickets restaurant ?

Cela fait des années que le titre restaurant a été utilisé par bon nombre de salariés ne disposant d’aucune cantine. Actuellement, avec l’arrivée des tickets restaurant qui fleurissent au beau milieu de leurs déjeuners, ces derniers peuvent financer tout ou une partie de leurs dépenses.

Où utilise-t-on ces tickets ?

Le titre restaurant est souvent considéré comme un avantage social pour les salariés, mais il ne représente aucune contrainte pour l’entreprise. En effet, une société qui propose un ticket restaurant à ses employés doit couvrir 50% à 60% de la valeur de leurs charges. Une telle faveur permettra donc au salarié de dépenser moins lors de son déjeuner aux frais de son employeur. Il est à noter qu’en principe la seule destination privilégiée pour ces tickets est les restaurants. Néanmoins, il existe une exception à ce principe. En effet, les tickets restaurant sont aussi admissibles pour couvrir les frais engagés dans des supermarchés, des boulangeries ou dans des services traiteurs. Notons toutefois que ces derniers ne sont valables que pour les aliments à consommer dans l’immédiat ou qui rentrent dans le cadre d’une préparation culinaire. Il est également à préciser que cette participation de la société est exonérée de cotisation sociale dans la limite d’un plafond fixé tous les ans.

La période de validité des tickets

En général, les tickets restaurant sont valables durant leurs périodes d’émission qui sont stipulées habituellement sur le titre. Leur validité peut s’étendre jusqu’à la prochaine année dans un délai n’excédant pas deux ou trois mois. Une fois cette période dépassée, le salarié peut procéder à un échange avec son employeur pendant 15 jours du titre périmé en vue de créer un nouveau pour l’année en cours. Si toutefois le salarié ne trouve aucune utilité au titre, il pourrait en faire bon usage à des fins sociales en l’offrant à des associations. Notons toutefois que chaque salarié qui quitte son poste peut revendiquer ses titres non utilisés.

 

Mis à jour le

©2019 Drome des collines